RurutuFlash

 
 

Accueil arrow Culture arrow Fêtes
Fêtes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Le HEIVA:

Depuis l’Autonomie interne de la Polynésie, au fil des ans, le traditionnel TIURAI qui fêtait la fête nationale du 14 Juillet est devenu le HEIVA.
ImageSur Rurutu, les diverses manifestations qui marquent cette fête rassemblent toute la population de l’île. Sur la place du village, des baraques provisoires sont construites pour accueillir restaurants, vendeurs de friandises et artisanat. Ces baraques restent ouvertes plusieurs semaines et sont l’occasion d’une grande animation chaque soir.En présence du Maire, des autorités civiles et religieuses, du Conseil des Sages et d’une grande partie de la population, a lieu un défilé. 

ImageAprès l’ouverture par des voitures 4x4 décorées sur un thème choisi par le comité d’organisation, défilent les différentes associations, en particulier les associations sportives. Le défilé est suivi d’un cocktail offert par la municipalité. C’est également au cours de l’une des soirées du Heiva que sont élus Miss Rurutu et Tane Rurutu.

Durant le Heiva, plusieurs concours sont organisés. Ils se déroulent suivant un calendrier établi par la mairie dans les villages ainsi que lors d’une grande soirée. Ils permettent de consacrer les meilleurs danseurs, groupes ou individuels, – tant traditionnels que modernes ! – La compétition est suivie par un public enthousiaste

Image 

Image

Image 

Le ME:

Introduite par les missionnaires protestants, le ME est l’occasion pour l’église de recueillir des fonds. L’objectif chaque année est de recueillir davantage que l’année précédente. Curieusement, les dons ne sont pas anonymes : l‘ouverture des enveloppes contenant les dons se fait en public et le don est compté et annoncé haut et fort.

Comme pour le TERE, chacun va participer à une visite des villages, pénétrant dans les maisons de ceux qui le veulent bien et qui ont préparé une petite réception pour leurs visiteurs. C’est l’occasion pour chaque famille de repeindre la maison, de déballer les anciens précieux tifaifai et autres pe’ue, de mettre en évidence les appareils électroménagers dont on s’est équipé,…bref on est fiers de montrer aux visiteurs sa maison ! Cette tradition, outre l’apport financier aux missionnaires, était – et reste – l’occasion pour les familles d’améliorer leur intérieur en prenant la communauté à témoin.
A noter que la plus grosse partie des dons recueillis part à Tahiti, ce que beaucoup de Rurutu déplorent. Certains, du reste, ont fait dissidence et ont constitué leur propre communauté religieuse.

 

Le TERE:

Cette fête traditionnelle survient au début de chaque année.
Chaque village, l’un après l’autre, va recevoir tous ceux de l’île qui le veulent. Cela commence dans chaque village par la visite des maisons. Tout le monde est invité, mais vient qui veut. Si autrefois ce tour de l’île se faisait à cheval, aujourd’hui, tout le monde se déplace en voiture décorée de fleurs, feuillages et ballons de baudruche. Les familles ont fait des frais pour repeindre tout ou partie de la maison, changer les rideaux, la literie, et décorer l’intérieur. Les visiteurs sont accueillis en musique, souvent aspergés par les mama avec de l’eau de Cologne et du talc, une « coutume »  dont l’origine et la signification ne sont pas bien établies….

Dans chaque maison, les hôtes ont préparé nourriture et boissons. Même si l’alcool est tacitement interdit, les bouteilles de Hinano bien fraîches sont toujours à la disposition des visiteurs. Du coup, la visite des dernières maisons s’avère parfois laborieuse. Pour chaque village, c’est aussi l’occasion d’organiser avec l’aide des associations, différents concours : course de porteurs de fruits, lever de pierre,….etc. Enfin, une réception termine la visite avant de passer au village suivant.


Le LEVER DE PIERRE:

ImageLe lever de pierre est peut-être l’activité la plus représentative de Rurutu. Une foule nombreuse assiste à la compétition et encourage les athlètes dont certains n’ont qu’une quinzaine d’années. Il s’agit en fait de soulever et de conserver quelques instants sur son épaule un fragment d’orgue basaltique dont le poids, pour les hommes, peut atteindre 130 ou 150 kg.
La pierre, particulièrement dense et lisse, n’offre que peu de prise. La compétition entre village est rude. Etre champion de lever de pierre est un titre envié.


 

 

 

 

 

 

 

 

Election de MISS RURUTU:

L’élection de Miss Rurutu prend place parmi les différentes manifestations qui constituent le Heiva. La soirée de l’élection est l’un des temps forts de cette fête.

Image 



Le MAA DU DIMANCHE:

ImageImage 

Les familles de Rurutu respectent strictement l’absence de tout travail le Dimanche comme le stipule leur religion. Du coup, traditionnellement, chaque famille prépare le samedi le maa pour le lendemain. Il s’agit de préparer des mets traditionnels cuits au four tahitien.
Epluchage et cuisson des taros, préparation de la popoi, découpe du poulet, du cochon, enveloppe des poissons dans des feuilles,…. Puis tout est mis à cuire dans le four traditionnel. Ainsi, le dimanche, on pourra se régaler sans avoir à préparer la cuisine. Quant à la vaisselle, elle sera limitée, la feuille de bananier servant le plus souvent d’assiette.
Image
 

Dernières infos

 
 

Photos

 
 


© 2017 Ile de Rurutu, Polynesie Francaise